mardi 4 novembre 2014

Pour une baisse immédiate de la facture d’eau potable !

Depuis sa mise en place au 1er janvier 2012, la régie publique de l’eau est très excédentaire à Saint-Jean-de-Braye. Après avoir baissé cette année le prix de l’abonnement de 10€ HT, la municipalité souhaite réserver cette manne financière aux investissements. Pourtant, nous pensons qu’elle devrait également en profiter pour faire baisser la facture d’eau, en finançant tout particulièrement la suppression totale de l’abonnement.

Une gestion publique économe
Depuis sa mise en place la régie publique de l’eau génère des résultats d’exploitation importants : 833.000€ en 2012 et 652.000€ en 2013. Les excédents (exploitation et investissement cumulés) s’élèvent à plus de 540.000€ par an. La municipalité destine de plus en plus de fonds aux investissements : après 70.000€ en 2012 et 404.000€ en 2013, le budget 2014 (révisé en octobre) prévoit d’y affecter 820.000€ supplémentaires.

Nécessaires investissements

Le service municipal de l’eau a constaté des fuites sur les 3 châteaux d’eau de la commune. Ces réparations (pour 1 million d’euros d’après la municipalité) sont la conséquence de la mauvaise gestion de la délégation précédente.
Il est question également de mettre en place un système de traitement du calcaire. Plusieurs projets sont à l’étude. Selon la solution retenue, les coûts pourraient varier entre 3 et 6 millions d’euros.

Pour une juste répartition des excédents

Nous ne contestons pas les investissements prévus par la municipalité. Mais il est très discutable de les financer par un prix élevé de l’eau, avec des excédents constitués en très peu d’années. En effet, l’amélioration de la qualité de service va profiter aux abraysiens pendant quelques décennies. La commune est en plein développement. Le recours à l’emprunt permettrait d’étaler cette charge sur un temps plus long, pour la partager plus équitablement avec  les usagers futurs.

Pour un juste prix de l’eau
Nous savons que le prix fixé par les multinationales de l’eau est surévalué. Surtout quand les contrats sont antérieurs à 2010. Le passage en régie publique devrait mécaniquement se traduire par une baisse du prix de l’eau. A Saint-Jean-de-Braye, seul l’abonnement a diminué de 13€ par an, depuis le 1er janvier 2014. Mais le prix de l’eau y reste supérieur de 20 centimes par m3 à celui de la ville d’Orléans, depuis que cette dernière a renégocié son contrat en 2012 avec l’Orléanaise, filiale du groupe Suez.

Les abraysiens attendent davantage
L’Alternative Citoyenne Abraysienne propose de supprimer l’abonnement annuel, ces 27,80€ incompressibles pour chacun des 5000 foyers de la commune.
Cette opération bénéficierait à tous. Elle participerait à un tarif social de l’eau, proportionnel à la consommation.  Elle favoriserait les comportements économes. Elle valoriserait le passage en régie publique. Son coût (moins de 140.000€) est totalement compatible avec les excédents de la régie.

La régie, un mode de gestion à valoriser
Dans le contexte économique difficile actuel, une baisse de la facture d’eau serait un signe important en faveur des abraysiens.
Dans la perspective d’une communauté urbaine qui remplacerait, en 2017, l’Agglo d’Orléans, la régie publique de Saint-Jean-de-Braye pourrait bien être remise en cause. Il serait donc opportun que la municipalité valorise ce mode de gestion, pour le conserver à l’échelle communale, et le développer au niveau intercommunal.