vendredi 14 mars 2014

L'opposition municipale

J’en ai appris une bien bonne récemment. Il existerait une opposition municipale à Saint Jean de Braye ! C’est pour de vrai. Même qu’ils vont présenter une liste aux prochaines municipales. J’ai beau chercher dans ma mémoire vive et morte, je ne vois pas grand-chose à mettre à leur crédit.

Leurs chevaux de bataille pendant ces six dernières années ? L’argent et la sécurité !

Il n’y a que l’argent qui motive leurs interventions dans le « bulletin municipal ». Il y a trop d’impôts ! On étouffe l’initiative privée ! Il y a trop de social ! Il y a trop de subventions ! Bref, nos pourfendeurs du « socialisme » sont très près de leurs sous à eux et aiment bien nous prendre les nôtres. Regardez un peu ce qu’ils ont fait du centre ville. Une salle des fêtes rénovée, inchauffable en hiver, et surchauffée en été. Des pierres partout, qui s’effritent, car ils ont voulu faire Versailles au prix d’un pavillon de banlieue. Pas d’espaces verts autour, des arbres et un parc sacrifié. Un parking à la place du terrain de boules.

Et la sécurité ! En voilà un thème porteur, inusable, commun à la droite et à l’extrême droite. Il y a des voyous partout dans Saint Jean. Ils volent, pillent et détruisent tout du 1er janvier au 31 décembre, sans discontinuer. Et « on » ne leur dit rien et « on » ne leur fait rien. J’en connais, moi, et des qui ont pignon sur rue, qui vident les caisses de l’Etat au profit de leurs petits camarades via les marchés publics, plus opaques en France que dans le reste de l’Europe, ce qui nous vaut d’être épinglés à Strasbourg. Et ce n’est pas une voiture qui disparaît, ni un auto radio. Ce sont des milliards.

Djacadit